Tous les articles

La réserve intraitable à domicile

L'équipe réserve recevait ce dimanche l'US la Métare en championnat de District 1.Les hommes de Stéphane ROBIN ont livré une première mi temps de qualité où ils ont su marquer par deux fois. Tout d'abord par PALMIER à la 15ème minute, puis par VIAL 38ème. Le buteur forézien retrouve enfin le chemin des filets! Lui, qui n'a pas été épargné par les blessures, ni par les montants cette saison. En effet, il a encore une fois touché le poteau droit du gardien adverse ce week-end. Conscient de son talent de finisseur, ses coéquipiers se rient de lui gentillement dans le vestiaire. Mais peu importe, le coach et l'US Feurs félicite et encourage son buteur. Jules is back.La seconde mi temps fût de qualité médiocre, les joueurs bleus et blancs ont grandement manqué de justesse technique et d'application, mais le score fût préservé. Victoire 2-0.Ils reprennent donc la place de leader du championnat de District 1.Le groupe : FOULKANE - CHAZELLES - AFTIS - PIGNARD - BOUNOUAR - LE DIEU - MOUNIER - DOUMI - VIAL- PEYROCHE - PALMIER - PIGNARD - PINAY - GRANGELes mots du coach :" Nous avons livré une bonne première mi temps, et une seconde ou nous n'étions pas au niveau. Je retiens la victoire et reste positif. Nous devons continuer à travailler afin de reproduire la qualité de jeu des 45 premières minutes, sur un match complet. Nous allons nous battre pour prétendre à quelque chose dans cette poule très homogène."Jordan PINAY.
lundi 26 février

Lourde défaite à la maison

L'équipe première recevait ce samedi le FC CHARVIEU CHAVAGNEUX dans le cadre de la 12ème journée du championnat de Régional 2. Les bleus et blancs ont été très vite dépassés par un adversaire déterminé et efficace en contre attaque. Une frappe sèche aux 20 mètres permet aux visiteurs de mener au score dès la 20ème minute de jeu. Un pénalty concédé puis un troisième but sont venus anéantir tout espoir foréziens, qui ne semblaient pas mériter meilleur sort.Les mots du coach M. PONTAL : " Ce soir c'est une grosse claque, il va falloir vite se remettre en question. Je sais que le contenu de ce match n'est pas le reflet de la réelle qualité de mon groupe, donc je suis extrêmement déçu. J'attends une grosse réaction de mes joueurs dans la prestation ainsi que dans l'attitude. On peut perdre des matchs dans le football, mais pas de cette manière. La remise en question sera totale."Jordan PINAY.
samedi 24 février

ForezCup

L’Union Sportive de Feurs souhaite renouer avec son histoire… bassin de formation de la plaine du Forez depuis 1946, l’ USF a marqué le football ligérien de son empreinte.Une nouvelle page se tourne depuis 2017, et l’USF entre dans une nouvelle ère, ambitieuse et soucieuse de renouer avec son passé glorieux.Le club dispose d’un complexe sportif complet :3 terrains naturels et, pour la saison 2018/2019 un terrain synthétique dernière génération!Participez à l’aventure, venez vous mesurez aux clubs régionaux et à des clubs prestigieux.Des compétitions nationales en  U11, U13 (à 11), et un tournoi U15 font la singularité de ces manifestations et feront le succès des éditions à venir.Prochaine étape : mi-mars, constitution des chapeaux et tirages des poules, à suivre!Suivez l’actualité des tournois sur les réseaux sociauxwww.facebook.com/forezcupPour tout renseignement, vous pouvez-contacter :Vincent au 06 66 68 18 97ou Julien au 06 09 90 86 26ou envoyer un mail à u.s.feurs.tournois@gmail.com#unisverslavantVincent T
lundi 12 février

L'équipe réserve sortie avec les honneurs face au géant MYF 03

C'est un déplacement qui s'avérait compliqué pour les hommes de Stéphane Robin en 16ème de finale de coupe LAuRA sur la pelouse de Moulin-Yzeure Foot, leader du championnat de Régionnal 1 Ouest. Impossible n'étant pas forézien, les bleus et blancs ont fait preuve d'une implication et d'une solidarité exemplaire durant toute la rencontre avec un effectif remanié et composé de seulement 12 joueurs. Elle s'incline tout de même 1-0 sur un coup de pied parfaitement joué. L'attaquant polyvalent Jules VIAL a lui aussi cru en l'exploit lorsqu'il fracassa la barre transversale d'une frappe sèche aux abords de la surface dans les ultimes minutes d'une rencontre animée. Bon perdant, l'US Feurs félicite l'adversaire pour sa victoire. Mais aussi, l'ensemble des joueurs et du staff forézien pour cette rencontre disputée avec un esprit conquérant. L'esprit forézien.Le groupe : PIZZIMENTI - PINAY - PIGNARD - DIANA - OUNISSI - CHAZELLES - DENIS - DIABATE - PALMIER - MOUNIER - VIAL - A. PIGNARD.Les mots du coach S. ROBIN :  " Mes joueurs se sont plutôt bien comportés et s'inclinent sur le plus petit des scores. Une frappe sur la barre de mon attaquant dans les derniers instants aurait pu nous envoyer aux tirs au but. Néanmoins, la prestation est restée très cohérente, nous avons joué avec nos armes, avec une grande solidarité et cela fait plaisir à voir. "Jordan PINAY#Unisverslavant
lundi 12 février

Cruelle élimination en coupe de la Loire

Les foréziens se déplaçaient en terres Veauchoises dans le cadre d'un 16ème de finale plein de promesses. Une entame de match timide de leur part, laissant aux jaunes et noirs l'opportunité de créer du danger notamment en contre. Il suffit d'un coup franc parfaitement tiré et bien coupé de la tête par l'attaquant adverse pour battre le portier FOULKANE, bien trop court. L'ES VEAUCHE rentre aux vestiaires à la mi-temps avec l'avantage au score. De retour, les bleus et blanc montrèrent un tout autre visage, et ont eu la main mise sur le ballon. Lancé en profondeur, Mathis CHAMBRIARD, comme à son habitude, ne laisse aucune chance au gardien adverse et remporte son duel (1-1). Fin du temps règlementaire, les acteurs de ce match offrent au public venu nombreux affronter la pluie, des prolongations. À la reprise, après un bon mouvement collectif, Youssef BOULAKJAR donne l'avantage aux siens et croit offrir une victoire précieuse. C'était sans compter sur un coup du sort, un centre tir chanceux et opportuniste qui termina dans le petit filet du gardien bleu et blanc surpris par la trajectoire du ballon mais aussi par le frappeur qui semblait hors-jeu. L'arbitre siffle la fin et condamne les deux équipes à une cruelle séance de tirs aux buts, que l'ES VEAUCHE remporta.Réaction du coach forézien Mickael PONTAL : " Déçus car on aurait aimé continuer l'aventure en coupe de la Loire, même si la priorité reste le championnat. On fait une première mi-temps médiocre avec un manque de justesse technique, à l'inverse de la seconde où l'on a montré de la supériorité et été décisif. On perd le match sur un fait de jeu, sans se cacher derrière, c'est le football. On va se concentrer uniquement sur notre championnat, préparer ce match contre CHARVIEU, prendre des points et ce sera très bien."Jordan PINAY.#Unisverslavant
dimanche 11 février

Un week-end de coupes!

Focus sur les deux équipes seniors qui se déplaceront chacune pour disputer une compétition différente. Un véritable casse-tête pour les deux coachs qui promettent d'aligner deux équipes compétitives tout en offrant du temps de jeu à certains. Les garçons de Mickael PONTAL s'en iront chez le voisin de l'ES Veauche pour disputer un 16ème de finale de Coupe de la Loire prometteur. Le coach a confirmé que ses joueurs étaient conscients de la qualité de jeu produit par son adversaire en coupe comme en championnat ces dernières saisons, et seront prêts ce dimanche. Rappelons qu'un bon parcours dans cette compétition, est un des objectifs majeurs du club cette saison. Ceux de Stéphane ROBIN quant à eux, se déplaceront à Yzeure (leader du championnat de R1 Ouest) dans le cadre de la coupe LAuRA. Un déplacement certainement compliqué qui fera office d'apprentissage quoi qu'il arrive, selon les dires du coach. Il n'y a pas d'exploits sans matchs de gala. Le coup d'envoi des deux rencontres sera à 14h30 ce dimanche 11 février.Jordan PINAY.#Unisverslavant
samedi 10 février

Interview d'Ilyes BAGHOUGH, nouvelle recrue du club!

Bienvenue à l’US Feurs Ilyes !Tu as rejoins le groupe à la trêve, après une belle aventure espagnole.Qu’en a t-il été de ton intégration dans ce groupe déjà soudé ?Mon intégration a été excellente d'une part parce que je connaissais quelques joueurs et d'autre part parce que ceux que je connaissais moins ont l'air d'être de très bonnes personnes. Elle a donc été vraiment facilitée par tous ces éléments. De plus, je ne pense pas être une personne difficile à vivre non plus, j’ai toujours eu la faculté à m'adapter assez facilement dans un groupe.Quels ont été les facteurs de motivation dans ton choix de rejoindre le projet US Feurs? J'avais vraiment envie de revenir en France dans un premier temps, puis je suivais le championnat de R2 j'ai donc vu que l'US Feurs se portait très bien. De plus, j’ai de nombreux amis qui sont déjà dans l’équipe, et qui défendent le logo forézien. Il faut que vous sachiez que je parle souvent avec Karim, Imed ou Yassine et de ce fait, j'ai pu suivre les six premiers mois à distance tout en étant très bien informé. Je n'ai eu que des retours positifs quant à la qualité du groupe d’un point de vue sportif mais aussi et surtout d’un point de vue humain. C’est, je pense, ce facteur clé qui m’a conforté dans mon idée, celle de vouloir m'engager. Aussi, je mentirais si je vous disais que les infrastructures, et l’envie de participer à la remontée du club au niveau qui doit être le sien ne m’ont pas aussi motivé.Raconte nous, comment ton retour s’est réalisé ?Après avoir décidé de ne pas retourner en Espagne j'ai pris contact avec Mickael Pontal ce qui m'a permis de pouvoir m'entraîner avec le groupe. Au bout de quelques entraînements le coach m'a proposé de rejoindre son équipe et j'ai c’est tout naturellement que j’ai accepté.Comment te sens tu physiquement ?Je me sens très bien, j'ai beaucoup travaillé physiquement durant la trêve hivernale, je n'ai pas fait beaucoup d'entraînements mais j'ai beaucoup couru cet hiver pour être à jour lors de mon retour sur les terrains.Ilyes, pour nombre de supporters ton parcours est inconnu, peux-tu nous en parler davantage ?Mon parcours jeune est très simple puisque j'ai évolué de U15 jusqu'à Seniors au RF 42 qui s'appelait anciennement Loire Nord FC, j'ai donc continué en Seniors jusqu'à l'hiver dernier où je suis parti en 4ème division Espagnole. J'ai fait une année complète en Espagne où j'ai connu trois clubs différents, Le CD Torrevieja, le FC Pinatar et dernièrement la UD Barbadas.À noter que j'ai déjà évolué à l’US Feurs lorsque j'étais plus jeune, c'était au cours des saisons 2004-2005 et 2005-2006 donc mon retour n’est pas une surprise en soit. Ces années jeunes où j'ai d'ailleurs connu Mathis CHAMBRIARD notre buteur, Dimitri PEYROCHE qui joue dans l’axe ou encore Sofiane OUAAMARI et Abdelhak EL ABASSI en tant que coachs, sont de super souvenirs.Tes années à Roannais foot ? J’ai cru savoir ton départ critiqué à l’époque, comment l’as tu vécu ? Mes années au Roannais Foot se sont très bien passées puisque j'y suis resté une dizaine d'années, j'ai pu évoluer dans d'excellentes conditions et j'ai pu progresser car j'ai toujours connu le niveau Ligue.Mon départ a visiblement été très difficile à vivre pour le club puisque comme tu le soulignes il a été vivement critiqué, mais c’est comma ça. De mon côté, je l’ai très bien vécu puisque c'était une nouvelle expérience pour moi, quelque chose de nouveau qui m'attendait. Je trouve évidemment regrettable la manière dont tout cela s'est déroulé mais il est maintenant trop tard pour changer quoi que ce soit donc je n'ai pas vraiment envie de m'étendre sur ce sujet, c'est maintenant du passé. La page est tournée depuis un moment et je préfère regarder de l'avant.Peux-tu nous parler maintenant de cette aventure espagnole ?Je suis tout d'abord arrivé au CD de Torrevieja ou je me suis entraîné une semaine d’essais avant de signer mon contrat. J'ai effectué mon premier match en tant que titulaire la semaine suivante puis j'ai connu deux semaines un peu plus compliqué à cause d'une blessure à la cuisse ce qui m'a relégué sur le banc de touche. Ensuite, de nouveaux investisseurs sont arrivés au club et des mesures ont été prises, c'est-à-dire que nous avons été 14 joueurs à voir notre contrat résilié. Ce fût une grande déception. De ce premier mois a tout de même émergée une très belle amitié avec mon colocataire Antonio Calzado avec qui je suis toujours en contact.Je me suis ensuite engagé dans la foulée avec le FC Pinatar, un club de quatrième division 20 km plus bas que Torrevieja mais dans un groupe différent cette fois ci. C’est la bas que j’ai fini la saison et nous nous sommes sauvés à la dernière journée, à la 91ème minute ce qui fut une des émotions les plus fortes que j'ai ressentie au football. Imaginez juste.J'ai eu la chance d'être coaché par un très grand homme et ancien international uruguayen durant ces trois mois au FC Pinatar, Juan Carlos Trasante grâce à qui j'ai beaucoup appris en tous points.Après être rentré deux mois pour me ressourcer, je suis reparti à la UD Barbadas grâce a mon ami Antonio Calzado qui avait signé là-bas. Je me suis retrouvé dans un appartement où nous étions cinq joueurs de l'équipe, ce que j'appréhendais fortement mais qui fut finalement l'une des meilleures choses que je retiens de ces six derniers mois. Le club m'a vraiment bien traité et m'a même trouvé un travail qui m'occupait deux à trois heures par jour. Les personnes à la tête de ce club sont vraiment de très bonnes personnes, pour preuve, je leur ai évoqué mon envie de rentrer en France et ils ont fait preuve d'énormément de compréhension en acceptant de me libérer sans aucun soucis alors que j'étais sous contrat jusqu'en Juin. Et coté ballon alors ? Côté ballon, même si les résultats n'étaient pas bons, je pense vraiment avoir appris puisque j'ai été coaché par un ancien joueur du FC Barcelone (Moises Pereiro) qui prônait le jeu au sol avec le moins de touches de balle possible, un pressing haut et dense et la volonté de toujours aller de l'avant. Nous n'avons pas pris beaucoup de points mais nous méritions beaucoup plus sur l'ensemble des matchs que nous avons effectué sous ses ordres. Nous avons fait preuve d'un manque d'efficacité énorme et d'un cruel manque de chance sur certains matchs qui nous a été fatal. Chaque détail compte dans un match de Tercera Division, et notre équipe, très jeune, a payé son manque d'expérience sur les premiers mois. Aujourd'hui, le club de Barbadas se trouve à la 17e position à égalité avec le 16ème et j'ai bon espoir que le club se sauve à la fin de saison. En tout cas c'est tout ce que je lui souhaite.Sur un plan personnel, j'ai effectué l’ensemble des matchs après mon arrivée avec le club de Pinatar et les 19 matchs de la phase aller avec le club de Barbadas. Sur ces quelques mois j'ai marqué quelques buts et délivré quelques passes décisives (3 buts/ 4 passes à Pinatar et 3 buts/4 passes à Barbadas).C'est donc une très bonne expérience, car j'ai vécu du foot durant cette dernière année, de plus je reviens bilingue et avec de nouvelles amitiés. Je ne retiens que du positif de cette aventure comme par exemple le fait de jouer devant 800 à 1200 personnes chaque week-end dans des stades pouvant aller jusqu'à 8000 places. C’était fou.Qu’en était-il de la vie espagnole pour un jeune expatrié comme toi ? Je crois que la vie espagnole est la chose que je vais regretter le plus en rentrant ici que ce soit au niveau de la mentalité que de la qualité de vie. Les Espagnols sont vraiment tranquilles, accueillants, toujours souriants et ouverts. Ils se prennent beaucoup moins la tête qu'en France et ce sont aussi de gros fêtards.Durant mes premiers mois en Espagne, j'étais plutôt dans le sud donc le climat était exceptionnel je suis arrivé en janvier avec 17 à 20°. J'avais vue sur la mer depuis mon appartement et se lever tous les matins en voyant un tel panorama est exceptionnel. Sur les six derniers mois, j'étais au-dessus du Portugal dans la ville de Ourense et le climat était beaucoup plus froid mais toujours aussi ensoleillé.Alors en somme tu nous reviens plus grand ? Qu’est ce que cela t’as apporté sur le plan sportif ?Je pense que oui, je reviens plus grand notamment grâce au fait de s'entraîner quotidiennement avec des entraîneurs et des préparateurs physiques vraiment compétents. Je pense vraiment avoir progressé au tactiquement, au niveau de l'impact physique mais aussi au niveau du volume de jeu.Des objectifs pour fin de saison ? Bien sûr, les objectifs sont les mêmes que ceux du club à savoir la montée en Régional 1 pour l'équipe fanion et la montée en Régional 3 pour la réserve et pourquoi pas remporter la coupe de la Loire. Au niveau personnel, j'espère aider le plus possible le groupe entier à atteindre les objectifs citées précédemment. Merci beaucoup Ilyes pour ton honnêteté et ta gentillesse. Jordan PINAY#Unisverslavant
jeudi 08 février

Bleu ou blanc ? Épisode 1

jeudi 08 février